Comment l’emprise perverse se met-elle en place ?

« Il  est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés.”
(Mark Twain)

Pour parvenir à mettre en place l’emprise perverse, le manipulateur va déployer des efforts considérables et se livrer à toutes sortes de mises en scène afin de vaincre les résistances de l’autre.

Il s’agit de stratégies bien rodées, certaines instinctives, d’autres plus réfléchies.

En voici quelques-unes :

  • Le manipulateur attire sa proie
  • Il la valorise
  • Il lui offre son soutien, son aide, se positionne en « sauveur », est aux petits soins
  • Il vend du rêve, le rêve que la proie entretient elle-même dans le secret de son esprit romanesque
  • Il crée une situation étourdissante où il y a « trop de tout »
  • Il crée l’urgence, contraint à aller très vite dans l’évolution de la relation
  • Il souffle le chaud et le froid pour déstabiliser sa proie, utilise des techniques de confusion mentale
  • Il stimule la jalousie, fait croire qu’elle peut le perdre
  • Il crée le manque, l’insécurité

L’objectif du manipulateur   est  de s’approprier  sa  victime, corps  et âme, jusqu’à la transformer en pantin désarticulé. En vampirisant sa proie, le pervers narcissique se renarcissise.

Le scénario est pratiquement toujours identique. Un pervers narcissique a un comportement toxique avec tout le monde, mais sa manière de procéder diffère d’une victime à une autre puisqu’il tient compte des différents paramètres de la relation et adapte son comportement à la personne qu’il a en face de lui ainsi qu’à l’enjeu du moment.

Le manipulateur pervers commence par combler ses propres manques et besoins au détriment de sa proie par des démarches en apparence altruistes, bienveillantes et valorisantes. Il fait un cinéma digne de Hollywood tout en admirant son propre jeu. Calquant son rôle sur l’attente romanesque de sa proie, il saura se rendre irrésistible à ses yeux.

Prise de conscience: Le pervers manipulateur  va rapidement  et inexorablement prendre toute la place dans la vie de sa proie, laquelle reste totalement figée, éblouie par les phares de son ego grandiose.

Le pervers narcissique manie avec talent l’art du « double lien » (que l’on appelle aussi « double contrainte » ou « injonctions paradoxales »), face auquel il est impossible de se décider. Il s’agit de deux messages contradictoires qui sont simultanément émis : par exemple, l’injonction « Soyez spontané ! » ou « Sois un grand mon petit » ou le redoutable « Mais tu as raison ma chérie, écoute ton copain, porte plainte contre moi et surtout… n’oublie pas d’acheter des fleurs pour mon  enterrement. »  Ces  injonctions paradoxales  contiennent  deux demandes qui s’opposent, l’une interdisant la réalisation de l’autre et vice et versa, ce qui rend la situation a priori insoluble.

Le double lien est typique du manipulateur narcissique qui amène sa victime à douter d’elle-même, de ce qu’elle a entendu ou compris, et la pousse progressivement dans une confusion, parfois proche de la folie, dont il tirera le plus grand profit.

Le renversement des accusations constitue une tactique perverse bien rodée : c’est la signature du vampire. Le « vertueux père incestueux », membre d’honneur d’une association de pères en détresse, reportera  systématiquement la  responsabilité  de  son  acte  criminel sur sa victime, prétendument vicieuse, séductrice, perverse « polymorphe », ou rejettera la faute sur l’alcool, le travail, la fatigue. Le bourreau s’arrange pour ne jamais être pris la main dans le sac et fait passer l’autre pour responsable de ses propres fautes ou pensées perverses. Bref, ce n’est jamais de sa faute !

Ces techniques instinctives ont pour objectif de réduire à néant la capacité de la proie à prendre le recul nécessaire à une réflexion salvatrice. Toujours en lutte pour survivre, la victime du pervers narcissique ne peut vivre.

Les 5 étapes de la mise sous emprise perverse :

  1. Attraction
  2. Captation
  3. Renforcement
  4. Verrouillage
  5. Mort ou vie

Extrait de : Le manipulateur pervers narcissique – Comment s’en libérer – page 94
Victimes, prenez le pouvoir sur votre vie !  Geneviève SCHMIT – 
Editions Grancher

Geneviève Schmit - Coaching thérapeutique pour les victimes de manipulateurs pervers narcissiques ©Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.

novembre 2015

Besoin d’aide ?

Geneviève Schmit © Toute reproduction, même partielle est interdite sans l’accord de l’auteur

.

Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. https://www.facebook.com/Soutien.Psy - Geneviève Schmit

J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le
Facebook qui vous est dédié: Soutien.Psy 

.

.

http://bit.ly/

A propos Genevieve Schmit

Thérapeute - Experte dans l'aide aux victimes de manipulateurs pervers narcissiques - Thérapie brèves - Psychologie positive

4 Commentaires

  1. Je suis un homme j ai vécu ceci je suis en détresse aujourd’hui cela m a anéanti.
    si vous voulez sauvez votre âme fuyez si vous y arrivez …..

  2. Je tiens à faire partager une experience avec une personne que j’ai rencontré. Apres diffcile de savoir si c’était une perverse narcissque mais j’ai trouvé beaucoup de similitude avec ce que vous ennoncez.

  3. Comment savoir si l’on a le bon avocat face aux diffamations, calomnies à tous ?
    Comment se protéger et protéger sa progéniture face à la médisance, l’aliénation parentale, et la violence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *