La boite noire

Notre mémoire est sélective, c’est un fait.
Face aux pervers narcissiques, les victimes ont cette capacité incroyable de se remémorer les « bons moments » tout en lâchant un grand soupir mélancolique.
C’est le manque qui s’exprime …
Et puis la victime se dit: « et si j’avais fait ci, et si je n’avais pas fait çà » … Soupire…

Votre cerveau, plus à l’aise dans la détente que dans l’angoisse. Pour retrouver sa zone de confort, il vous fait glisser une fois encore vers les pentes mortelles de l’illusion.

Ce mécanisme interne d’apaisement est extrêmement dangereux pour la victime qui est encore sensible au chant de l’illusion. C’est entre autres ce système interne, pervers lui aussi, qui incite la victime à attendre l’appel du prédateur, puis même à revenir vers lui.

Il est vital de comprendre cette réalité pour mieux y faire face!

 

Boite noirePour vous aider, j’ai imaginé un système qui s’est montré très efficace pour de nombreux patients: La Boîte Noire.

Vous allez acheter une Boîte Noire, une belle Boîte Noire que vous pourrez laisser sur votre table de salon (si PN ne vit pas avec vous), sur votre bureau ou dans un ailleurs accessible pour vous.

Dans cette Boîte Noire vous allez placer plein de petits papiers, et sur chacun d’eux vous allez noter une des phrases assassines, un des faits de violences, une des horreurs ou humiliations qu’il vous aura fait subir. Votre boîte va certainement se remplir rapidement.
Chaque fois que vous revient à la mémoire un fait, écrivez le, même sur un ticket de caisse, et glissez le dans votre Boîte Noire.

De plus, un avantage et non des moindres, est celui de libérer votre esprit de toute cette pollution.
Votre cerveau sait qu’il peut lâcher prise, vous avez noté et donc, ce ne sera pas oublié.

Maintenant, lorsque vous doutez de votre choix, lorsque vous soupirez en vous disant « oui mais … ce n’était pas si mal en fait … » et puis … « il aurait pu changer si j’avais fait un effort « …. OUVREZ LA BOITE NOIRE!

Ouvrez votre Boîte Noire et prenez 3 papiers. Pas 2, ni 4 mais 3.

Lisez-les attentivement et souvenez-vous bien de ces fragments de votre vie, de ces fragments de votre réalité.
Revivez-les mentalement.

Ils sont les témoins du réel. Ils sont les témoins de ce que vous offre à vivre celui ou celle que vous fuyez !
Le reste n’est qu’illusion, le reste n’est que la tentation d’un esprit encore addict !

Lisez donc ces 3 rappels, et remettez-les dans votre Boîte Noire.
Refermez la boite, serrez les dents et appelez une copine.

 

Vous venez de vous confronter à la réalité.

Progressivement vous allez sortir de l’illusion qui peut vous anéantir.

Cet outil va vous y aider.

 

Témoignage:

Une patiente a témoigné de l’utilité de ce système que j’ai mis en place pour vous.
Elle y a même apporté un complément, un pendant positif: la Boite Blanche.

Lisez donc:
“J’ai décidé de venir vous rencontrer il y a quelque mois car “Lui, ses actes, ses mots” m’obsédaient, m’empêchaient de vivre, de me recentrer sur MOI.

Je n’arrivais pas à me détacher de l’image idyllique que j’avais de lui, de notre couple ou ma vision de ma famille… bref, Il y avait une contradiction entre la réalité de ces derniers mois et ce que j’avais vécu ou ce que j’imaginais. 

 

Et c’est là que vous m’avez insufflé le “truc” de la BOITE NOIRE !

J’ai tout de suite trouvé une boite dans laquelle j’y ai disposé, des notes, mails ….répertoriant tous les actes, les mots, les gestes, les jugements négatifs qu’il avait eu à mon égard. Je peux témoigner que cet exercice très concret a eu un impact très fort sur la suite de ma démarche personnelle.

Il a eu un effet immédiat: un grand soulagement, un grand sentiment d’avoir déposé dans cette boite un lourd fardeau que mon cœur, mon corps, mes pensées traînaient depuis plusieurs mois.

Dans un deuxième temps, cette boite étant disposée dans un endroit stratégique de ma maison, chaque fois que je ressens de la tristesse ou de la nostalgie à SON égard, je l’ouvre et prend 3 papiers et les lis, l’effet est immédiat: au revoir nostalgie, tristesse …. Je reviens à la réalité !!

 

Mais très vite je me suis rendu compte qu’il me manquait quelque chose pour me sentir en phase avec MOI. Je matérialisais SES mauvais actes, donc j’étais encore tourné vers LUI mais et MOI alors !!!Comment matérialiser ce que JE SUIS, ce que JE VAUX ?

Un matin, alors que je regardais cette BOITE NOIRE j’ai eu l’idée d’utiliser l’exercice de la BOITE NOIRE mais en l’orientant vers MOI. Je me suis dit: et si à coté de cette boite noire, je disposais une BOITE BLANCHE qui me représente ?

J’ai trouvé une deuxième boite dans laquelle je dispose chaque jours  mes qualités, mes réalisations, toutes les choses (même petites) qui me caractérise ou dont je suis fière.

Alors oui, au début cette boite n’était pas très remplie par rapport à l’autre boite. Je ne voyais plus toutes les qualités qui me caractérisent, je n’arrivais plus du tout à voir ce que je faisais de beau, bien dans ma vie. Mais au bout de quelques semaines elle commence à être aussi remplie que la boite NOIRE.

Tout comme la boite noire, LA BOITE BLANCHE peut être un outil facile pour me sortir des moments de doute sur moi, de culpabilité ou de dévalorisation.

 

Au quotidien j’ai à mes côtes mes deux boites:

Celle qui me permet d’être fière de moi (BOITE BLANCHE) celle qui me permet de me détacher de lui (BOITE NOIRE).

 

Dans tous les cas aujourd’hui j’ai UN OBJECTIF que mes réalisations passées ou futures,

Mes qualités réelles, débordent de ma BOITE BLANCHE “

Le manipulateur pervers narcissique - Comment s'en libérer - SCHMIT

Extrait du livre de Geneviève Schmit
Le manipulateur pervers narcissique – Comment s’en libérer –
Victimes, prenez le pouvoir sur votre vie !  
Editions Grancher

 

Geneviève Schmit - Coaching thérapeutique pour les victimes de manipulateurs pervers narcissiques © Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.

novembre 2015

Besoin d’aide ?

 

Geneviève Schmit © Toute reproduction, même partielle est interdite sans l’accord de l’auteur

.

Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. https://www.facebook.com/Soutien.Psy - Geneviève Schmit

J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le
Facebook qui vous est dédié: Soutien.Psy

.

.

http://bit.ly/boite-noire

A propos Genevieve Schmit

Thérapeute - Experte dans l'aide aux victimes de manipulateurs pervers narcissiques - Thérapie brèves - Psychologie positive

25 Commentaires

  1. Les manipulateurs sont, de mani re g n rale, profond ment malveillants. Ils traversent la vie en tant bourr s de col re, ce sont des boules de haine. Ce qui diff rencie les pervers narcissiques des manipulateurs plus « ordinaires », c est leur niveau de sadisme et de cruaut .

  2. TARTINE ET CHOCOLAT

    Affronter la réalité de trente huit ans de mensonges, de dépersonnalisation, de culpabilisation, de destruction, de double vie, avec une si belle image de gentil séducteur, bon père de famille, gentil mari est quelquefois d’une indicible souffrance.
    Et là est bien la difficulté.
    Pour les victimes dire l’indicible, pour les autres entendre l’inaudible…
    C’est hallucinant, irrationnel et inaccessible à un esprit normalement constitué.

  3. Très sympa comme idée, je l’ai faite hier soir et continué ce matin. Et mes deux boites sont très remplies.
    Et ça m’a fais beaucoup de bien d’écrire ce qu’il m’a fait sur papier et de m’en rappeler.
    Et de décrire mes qualités et ce que je suis et ce que je fais de bien dans la vie sur papier.

    Je suis suivie pas une psy mais elle ne m’a jamais soufflé cette idée. Et dès que j’ai trouvé votre article j’ai appliqué.
    Je compte bien piocher mes 3 petits papiers quand l’envie ou la nostalgie de penser que mon PN était quelqu’un de bien pour me rappeler la souffrance que j’ai endure et que j’ai enduré.

    Mais il faut beaucoup de temps pour sortir de cette emprise.
    Je commence a peine a vraiment ouvrir les yeux et je compte bien lutter contre ma dépendance affective, je suis la seule a mettre un terme a toute cette relation malsaine toxique.
    Lui il y prend plaisir a me voir souffrir alors ça peut durer des années comme ça.

    A nous de nous aimer et de comprendre qu’on doit reprendre confiance en nous et ne plus se laisser faire par ces personnes.

    Merci.

  4. Merci pour l’information sur le PN. Je ne sais pas si j’ai vécu avec une personne ayant ce type de personnalité où la personnalité limite (borderline). Il est aussi très machiste. Donc j’habitais un environnement très destructif pour moi. Ma vi pendant des années était pleine de plénitude d’un côté et l’enfer dans l’autre. Pendant les 4 dernières de ma relation c’était l’enfer. Oui, J’ai réussi à quitter la cohabitation il y à trois années. Je viens de lire à propos de votre « boîte ». J’ai souri rassurée. Moi pendant 8 ans je l’ai fait instinctivement. Oui, ma propre version de la boîte noire. J’écrivais toujours. Avec sa façon d’agir et de parler, d’être avec moi aux bons moments, j’aurai pensé que l’enfer je l’avais tout inventé ou exagérer (comme il disait). En effet, sa cruauté, sa façon de me ridiculiser, d’annuler mes sentiments, de réagir avec la violence physique parce qu’il disait je le porté au limite avec mes obsessives attentes de dialogue pendant des heures (maintenant je sais que elles étaient irrationnels….je crois que jamais il va comprendre l’impact de ses mots, de sa façon d’agir, il est aveugle a ça même, comme je lui disait, si il aurait été en souffrance si moi j’aurais dit de choses pareilles)….. Alors toute l’horreur… mon esprit pourtant semblait tout oublier quand la gentillesse, la séduction émotionnelle, la douceur étaient en retourne. Parfois Je pensais qu’il était malade que le vrai soi était la personne belle, que quand des circonstances extérieures étaient plus à l´aise pour lui tout serait la douceur. Je me suis trompée. Les jours sont arrivés quand les circonstances extérieurs étaient plus plaisantes pour lui, pourtant l’enfer était là pour moi, même plus intense parce qu’il avait venu travailler à ma mon centre universitaire. Après 4 mois de montagne russe avec des attaques de colère contre moi chaque deux jours…. Je n’ai pas lu certaines des moments horribles que j’avais noté mais tous. Je suis quitté. Le chemin est long, je commence à voir la lumière. Mais mon témoignage ici était pour vous dire que en effet avoir tout ça écrit nous aide.

    Maintenant Je suis à un autre pays depuis deux moi jusqu’à le fin Janvier. A ce moment je devrai retourner à mes pays pour mes cours comme enseignant à l’université… et aussi à le voir chaque jour. Oui, J’ai peur, j’ai essaie de devenir fort, inmune, je vais essayer de trouver pour le future prochain des travail loin. Ça ne me dérange pas parce que je voulais toujours quitter la ville où j’habite et travail depuis des années même si maintenant c’est aussi une question de ma santé émotionnelle la quitter

    L’idée de la boîte oui…. Je bien connais que ça marche pour gardé un peu de la propre conscience dans tout ça folie. Et ça il faut, conscience, pour en quitter.

  5. cette idée de boite noire est lumineuse !!!
    je le faisais un peu en mettant des notes sur mon téléphone…de ses actes, de ses paroles blessantes, vexantes, méchantes, humiliantes… et quand je sentais que j’allais replonger, quand il faisait tout pour que j’oublie, après ses larmes de crocodiles, ses belles promesses, ses belles lettres, je les relisais !
    c’est un long travail mais ça en vaut la peine …

    • Merci Consuelo!

      Je pense que l’idée d’une boite physique … est plus puissante qu’une virtuelle dans le téléphone ou l’ordinateur car elle acquiert une réalité physique, un volume, comme le PN en fait.

      Affectueusement, Geneviève Schmit

    • Je viens de lire ce commentaire après avoir écrit le mienne. Oui, c’était mon cas, mais je ai pensé que l’idée de la boîte physique est très bonne. L’idee de l’accumulation car c’est vraiment ça que arrive au niveau emotionel même si l’on se rend compte trop tard….la boîte nous fait voir alors l’accumulation avec plus de realité et heureusement reagir et quitter plus vite. Moi quand j’ai quitté j’etait si perdué et destruite….

  6. Bsr.je crois q un merci ne suffit pas pour vs exprimer mme genevieve ma considération pour tout ce que vs apporter dans vs ecrits que je viens de decouvrir juste hier et par hasard sur le net.
    grace au portrait de cet etre de pn et ses manières,j ai pu d un coup comprendre pourquoi l homme de ma vie me cause toute mal .
    en effet j ai fait la connaissance de mon 2eme mari sur le net.
    il m a seduit et m a redonne l espoir de refaire une nouvelle vie apres l.echec de mon 1er mariage.
    un amour fou et aveugle pour lui m a conduit a me lier a lui trop rapidement officiellement malgre les avertissemtc de ma famille qui m.a demande de prendre du temps pour connaitre au mois a j vais me lier.
    helas la seduction etait trop forte et la proie que j etais s edt vite jettee dans les bras de son futur manipulateur.
    a presenr son masque edt tombe quand j ai decouvert sa recherche perpetuelle des autres victimes sur le net,il continue de nier en me decrivant d anormale.
    L histoire est encore plus longue et peineuse mai j dirai en bref que j l ai mid a la porte.
    j l aime encore et j lui ecrut parfois des messages pour lui drmander des explications ou lui faire des reproches,il me repond qu il ne comprend pa ce que j ai et sa reaction et sa froideur me rendent folle.
    il ne voit meme pa son bb de 10 mois et j ne sais que faire pour sortir de cette situation .
    j sens que s il revient et demande pardon j cederai de nouveaux a sa manipulation .
    suis je en danger madame?j ai besoin de vos conseils,

  7. Merci infiniment Geneviève!
    Il y a la boîte noire, la boîte blanche et la justice.
    Là, ce n’est pas une ou deux boîtes qu’il faut remplir, mais un dossier qu’il faut monter et où il faut aussi démonter des faits.
    Donc il faut être fort(e)s malgré toutes les batailles qu’il y a eues auparavant.
    Continuer à avancer, s’entourer de gens bien et revivre! 🙂

  8. C’est très juste et je vais adopter le principe.
    Il est vrai que Katy excellait dans l’art de la manipulation et savait m »ensorceler » avec sa grande beauté et son savoir faire.
    7 mois sont passés depuis que je l’ai mise dehors et il est vrai que parfois certaines pensées un peu nostalgiques ressurgissent.
    Aucune envie de retourner avec elle et cette idée de boite me va bien.
    Merci encore de vos conseils.

  9. Je tiens également à dire un grand merci a Geneviève pour toute cette aide apportée et effectivement cette idée de boîte noire est super et dès que je pourrais je le ferais , encore merci .
    Titine.

  10. Bonjour Geneviève,
    Cette idée de petites boîtes me plait et me touche terriblement à presque à en avoir des larmes, je vais me trouver deux boîtes!
    sauvons nous!
    Merci

  11. Bonjour je pense être avec un manipulateurs il m’a détruite de l intérieur il me fait culpabiliser je veux le quitter mais je sais pas comment M y prendre

  12. Merci pour tous vos articles et en particulier celui là qui me permet de me dire que je ne suis pas masochiste mais que j’ai une réaction normale….

    Cela fait vraiment du bien !!!!

  13. J’ai utilisé ce principe pour mon fils lors de ma séparation d’avec pn, il avait alors 7 ans et chaque fois qu’il revenait de chez son père il devenait agressif et ne parlait pas du temps passé avec lui.
    Même la psychologue n’arrivait pas à lui faire raconter ce qui se passait chez son père et elle a du le convoquer pour qu’il autorise l’enfant à parler….
    J’ai commencé à comprendre le malaise du petit, des secrets bien trop lourds à garder qui lui pesaient et influait sur son comportement au quotidien.
    Je ne pouvais pas lui demander de trahir son père, à l’époque j’étais la méchante qui a quitté son papa en le rendant malheureux.
    Alors j’ai eu l’idée de la boite à secret, il commençait à être capable d’écrire seul, alors on a décoré un coffret en bois, on y a mis des papiers vierge et quand il avait un secret que son père l’obligeait à garder qui le travaillait un peu, il l’écrivait sur un papier et le mettait dans la boite…
    la boite s’est vite remplie, avec des petits secrets mais aussi des très lourds ( papa a une copine qui vient à la maison, j’aime maman quand même….) il a même fini par me demander de l’aider à les écrire pour finalement abandonner sa boite à secrets quand il a jugé bon qu’il n’y ait plus de secrets entre nous.
    En tous cas, pendant une longue période cela l’a soulagé d’un fardeau pas adapté à ces petites épaules et cela lui a redonné un zen qu’il avait perdu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *