Livre d’or: Le pervers narcissique face à la justice

Petit livre d’or provenant du partage de l’extrait sur Facebook:

article complet

 

Klara: Un article que j’aurais du lire des le début de mon divorce. J’apprends tout ça à mes dépends…. Et qui aurait du être mon garde fou tout le long de la procédure…

 

Elisabeth : Geneviève Schmit,  Merci de nous avoir permis de vous lire.

 

Monique : Je viens de lire ce que vous avez partagé ici. Vous faites bien de soulever cela, car tout au long des procédures, j’ai tenté de mettre en avant l’enfer que je vivais et du fait je noyais le vrai poisson, et mon dossier en devenait tellement lourd (700 pages devant let Tribunal de la Jeunesse) où j’avais joint toutes les preuves, de son côté les avocats faisaient de même donc, je pensais que je devais démontrer, tous les mensonges.
Je te remercie (car mêmes avec des faits réels) il faut aller à l’essentiel, des faits où la justice peut trancher, faits basés souvent pour eux sur des chiffres.
Si on mélange émotionnel et faits tangibles ,cela ne peut pas être à notre avantage.
De plus les « étiquettes » ont peu de valeur, comme tu le dis si bien les « faits » comptent.
Ah, si j’avais suivi le site depuis 1996 (je ne sais pas s’il existait à cette époque) et surtout depuis 2002, j’aurais eu une foule d’informations et d’avis qui m’auraient étés bien utiles.

 

Sylvie : Merci.. Vous décrivez parfaitement le fonctionnement de PN, il se fixe un objectif et rien ne l’arrête. Tous les moyens sont bons, il ment, provoque les situations et n’hésites pas fabriquer des preuves.. il est sans foi ni loi.. Ne jamais baisser sa garde face à PN et quand il y a un enfant, c’est une vigilance constante. C’est pour cette raison qu’il est utile à la victime de définir si PN ou pas car mieux on comprend son fonctionnement mieux on pourra s’en défendre !.. Bon courage à tous.

 

Sandrine : Tout a fait , perso ça va m’ aider à mieux gérer même si j’ ai envie de lui sauter dessus .

 

Magali tellement vrai, la maison a son nom et moi qui payait le quotidien c’est du vécu ! les menaces de me ruiner et de faire que mon fils se détourne de moi, c’est son but ! et un avocat à son image, c’est exactement le cas !! Geneviève Schmit votre livre doit être distribué comme livre de chevet de tous les juges, on arrivera peut être à un peu plus de justice

 

Lina : Merci pour toutes ces infos Geneviève Schmit

 

Marie : Geneviève Schmit, très vrai et très précieux. Les conseils sont à suivre à la lettre. Et malheureusement, tout se déroule comme c’est écrit…

 

Magali : tellement vrai, la maison a son nom et moi qui payait le quotidien c’est du vécu ! les menaces de me ruiner et de faire que mon fils se détourne de moi, c’est son but ! et un avocat à son image, c’est exactement le cas !! Geneviève Schmit votre livre doit être distribué comme livre de chevet de tous les juges, on arrivera peut être à un peu plus de justice

 

Joséphine : Dans cet extrait, je retrouve trait pour trait les agissements de mon ex mari qui voulait me spolier coûte que coûte

 

Isabelle : MAGNIFIQUEMENT BIEN ANALYSE….

 

Célia: Bravo Geneviève, je retrouve encore une fois complètement mon futur ex mari. J’espère parvenir à protéger les enfants.

 

Pause : Très utile ! Ainsi il est possible de comprendre la méchanique et la récurence. Vivement le livre en entier ! Bravo Geneviève .

 

Evelyne : Superbe analyse Geneviève!!

 

Minicat : oui c’est ce qu’il faut et donner aux avocats pour qu’ils comprennent Geneviève Schmit, merci,

 

Isabelle :  Excellente analyse Geneviève, bravo !
D’ailleurs dans ton chapitre « Le PN attaque là où ça fait mal », j’ai pu noter dans de nombreux cas de séparation sans enfant qu’ils mettaient également tout en oeuvre pour briser le cercle social et familial de sa victime.
Mentir, dénigrer, diffamer, distiller le doute auprès des proches pour briser tous les soutiens qui risqueraient d’apporter des témoignages en sa défaveur.
Encore BRAVO !

 

Carole : Merci beaucoup c tout a fait ça

 

Nathalie : Mince c’est exactement ce que je vis actuellement.

 

Karinne : Merci Geneviève pour ce bel article, qui montre à quel point la victime doit justement être sortie du statut de victime avant d’aller en justice, afin d’être calme, confiante, positive. Oui garder 1 cap avec son avocat et ne pas sortir de ces rails !

 

Florence : Je suis tout à fait d’accord avec votre article ..

 

Coco : Effrayant de vérité… je me suis reconnue dans vos lignes

 

Agnès : Exactement. Oui, c’est exactement ça.

 

Louisette : C’est exactement ça, votre article retrace notre vécu, et pour ma part m’aidera, je pense pour la suite. Comme Anne le dit « Je suis victime mais consciente » Et j’apprends au fil des jours à me sortir de cette emprise, à déjouer ses pièges….. Merci!!!

 

12/20/2015

Le pervers narcissique face à la justice

Les commentaires sont clos.